Garder le même métier toute sa vie n’est pas évident de nos jours. Mais le plus important est de choisir le bon boulot dès le départ afin de ne pas avoir de raison de chercher autre chose.  Vous devez viser l’emploi qui vous corresponde, un travail en adéquation parfaite avec vos qualités humaines. Il faut reconnaitre toutefois que ce n’est pas facile car les possibilités d’emploi sont très nombreuses. Il est ainsi difficile de s’y retrouver. La solution est de faire un bilan de compétences afin de savoir quel secteur d’activités vous devez choisir.

Limite des tests d’orientation

Pour savoir où vous orienter sur le plan professionnel, vous pouvez passer par les tests d’orientation. Ce sont des outils permettant de se faire une idée des différents métiers. Ils peuvent ainsi vous être d’une grande utilité. Toutefois, les tests d’orientation ne sont pas toujours suffisants. Vous pouvez ne pas trouver votre voie à partir de ces outils. Vous devrez donc passer à une autre étape, celle de faire appel à des professionnels pour effectuer un bilan de compétences. Même si cela impose un investissement, il est bon malgré tout de le réaliser. En plus, il est possible de se faire rembourser. Le bilan de compétences vous permettra d’avoir la bonne orientation dès le départ et vous évitera d’emprunter une voie sans débouchés, ne correspondant pas à vos qualités et à votre mode de vie.

Coût d’un bilan de compétences

Si vous avez l’intention de faire un bilan de compétences, vous devez prévoir un budget. Sachez que le coût de cette prestation varie généralement entre 1 000 et 2 000 euros HT. Mais il y a possibilité d’utiliser votre compte personnel de formation et le cumuler avec d’autres options de financement. Vous pourrez ainsi prendre en charge tout ou partie du tarif de la prestation.

Notez que vous avez deux options pour faire un bilan de compétences. Vous pouvez le faire dans un centre ou à distance. La deuxième option est plus choisie car elle est plus pratique. La prestation en distanciel a l’avantage d’être plus flexible. Les centres ont d’ailleurs l’habitude de proposer un accompagnement à distance en exploitant des solutions de visioconférence.

Déroulement d’un bilan de compétences dans un centre

Le déroulement d’un bilan de compétences dans un centre passe par les étapes suivantes :

  • Phase préliminaire : un entretien préliminaire s’impose avant le bilan de compétences. Le but est de confirmer votre engagement dans la démarche entamée. C’est une phase libre de tout engagement qui, en général, ne dure pas plus de 2 h. Elle permet de définir vos besoins et d’être bien fixé sur vos motivations. Vous aurez notamment à exposer vos questionnements, vos objectifs, vos attentes et votre situation personnelle et professionnelle. Aussi, le conseiller vous informera rigoureusement des conditions du déroulement du bilan, ainsi que des méthodes mises en pratique et des outils utilisés.
  • Phase d’investigation : elle s’effectue sous forme d’entretiens personnalisés. Cette phase, dite rétrospective, est la plus longue. Elle consiste à explorer et à analyser vos compétences, vos motivations, vos aptitudes, vos intérêts professionnels et votre personnalité. Sous la supervision du consultant référent, vous parviendrez à décrire et à analyser votre parcours professionnel et à mettre en avant vos centres d’intérêt et aspirations. Le travail de ce dernier vous aidera à prendre une bonne décision sur la suite de votre vie professionnelle.
  • Phase de conclusion : le bilan de compétences prend fin sur cette phase. Le conseiller référent vous remettra une synthèse écrite des résultats du bilan. Il s’agit d’un document strictement confidentiel, comme le sont d’ailleurs tous les échanges  avec le conseiller. Sur cette synthèse, apparaissent divers éléments. On y retrouve notamment les circonstances du bilan de compétences, un bref récapitulatif des attentes du bénéficiaire ainsi que vos aptitudes et compétences.