Professionnel de la comptabilité, l’expert-comptable est chargé de la tenue des comptes des entreprises civiles et commerciales, ainsi que des ONG. Quand on fait ce travail, on doit être indépendant. Cela veut dire que l’expert-comptable ne peut pas être salarié des structures qu’il conseille. Les conflits d’intérêts sont ainsi évités. Si vous avez une entreprise à Annecy, cherchez à collaborer avec un expert-comptable afin que vos comptes soient bien tenus.

Un champ de compétences assez large

Pour exercer le métier d’expert-comptable, il est nécessaire d’avoir un champ de compétences très étendu. Le professionnel doit pouvoir assurer pleinement une mission de conseil, car il est considéré comme le premier partenaire du chef d’entreprise. 

Si vous faites appel à un expert-comptable à Annecy, ce dernier vous assistera dans vos prises de décisions stratégiques, comme la réalisation d’un investissement, d’un recrutement ou d’une cession de fonds de commerce. Il tiendra votre comptabilité et établira vos états financiers, tels que le bilan, le compte de résultat, les notes annexes et les tableaux de flux de trésorerie. C’est d’ailleurs très souvent pour cette tâche que les chefs d’entreprise sollicitent les services des experts-comptables. Leur mission principale de conseil est souvent négligée. 

Sachez aussi que l’expert-comptable a une mission de présentation des comptes annuels et sa responsabilité pénale est engagée en signant les comptes de ses clients. Ce professionnel des chiffres a également les compétences nécessaires pour intervenir sur une mission d’audit contractuel par la certification des comptes. Il veille à ce que les comptes de l’entreprise soient réguliers et sincères et donnent une image fidèle de son patrimoine.

Comment devenir un expert-comptable ?

Avant d’exercer en tant qu’expert-comptable, il faut suivre une formation. A l’issue de celle-ci, des diplômes successifs doivent être obtenus. Ils sont au nombre de trois. Le premier est le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) de niveau licence Bac+3. Le deuxième est le diplôme supérieur de comptabilité et gestion (DSCG) de niveau master Bac+5. Après celui-ci, il est impératif de faire un stage rémunéré de 3 ans afin de passer le troisième diplôme, à savoir le diplôme d’expertise comptable (DEC) de niveau Bac+8. Celui-ci est constitué de plusieurs éléments, dont la soutenance d’un mémoire, le traitement d’une épreuve écrite sur la révision contractuelle et légale et d’une autre relative à la réglementation professionnelle. Notez que pour être inscrit au tableau de l’Ordre des experts-comptables, il faut impérativement être titulaire du DEC.

Est-ce obligatoire pour l’entreprise d’avoir un expert-comptable ?

Une société ou une entreprise n’est pas obligée de recourir aux services d’un expert-comptable. Il s’agit d’un choix totalement volontaire. Mais il est fortement recommandé aux chefs d’entreprise de se faire accompagner par ce professionnel. Car en ayant un expert-comptable à ses côtés, on évite les erreurs dans les prises de décision. Pour toute entreprise, le recours à ce spécialiste des chiffres peut être un atout majeur. Il permet d’avoir une bonne visibilité sur les actes à poser pour un pilotage correct de son organisation à plusieurs niveaux. L’expert-comptable apporte aux chefs d’entreprise une réelle plus-value du fait de ses compétences en expert en gestion.

Les obligations de l’expert-comptable et de son client pour une bonne relation

Lorsque l’expert-comptable est sollicité par une entreprise, chaque partie doit œuvrer pour que la collaboration soit fructueuse. Pour cela, chacun doit connaître ses obligations. Notez que l’établissement d’une lettre de mission est impératif afin de protéger aussi bien l’expert-comptable que son client au cas où un litige surviendrait. Car dans cette lettre de mission, figure la responsabilité de chacun. Aussi sont mises en avant les conditions générales de la mission.

Du côté de l’expert-comptable, il lui est imposé le respect du secret professionnel. En outre, il a des obligations morales envers son client, à savoir faire preuve d’indépendance, de compétence et de dignité. Il a également des obligations techniques, notamment le respect absolu des textes légaux et des normes professionnelles.

Du côté du client, le plus important est de tout mettre en œuvre pour que l’expert-comptable puisse mener à bien sa mission. Il doit notamment mettre à la disposition du professionnel les documents dont il a besoin pour faire son travail. Le client doit toujours donner les informations demandées par l’expert-comptable en évitant de fournir des données qui ne reflètent pas la réalité de son business.

Articles à lire également :