Un chauffeur de maître est un particulier dont le rôle lié à sa profession est d’assurer le transport des clients d’un endroit à un autre. Le chauffeur a d’autres responsabilités annexes. Avant de faire carrière dans ce corps de métier, il est nécessaire de s’imprégner des différentes missions à exercer lors de la profession. Découvrez les conditions d’exercice et les qualités requises pour devenir un chauffeur de maître.

Quelles sont les missions d’un chauffeur de maître ?

Très souvent, le chauffeur de maître ou encore le chauffeur privé est employé par des particuliers. Il s’agit des hommes d’affaires, des touristes et bien d’autres qui sollicitent l’expertise de ces travailleurs moyennant rémunération. Il en est de même pour des entreprises privées ou publiques pour assurer le déplacement du PDG ou des hauts cadres de différentes institutions. Dans ce cas, il est désigné sous l’appellation de chauffeur de direction.

Quelles sont les obligations qui découlent du métier ?

Le chauffeur de maître est tenu d’être ponctuel. Veillez à la sécurité de ses clients, de ses passagers ou de son employeur. Le conducteur conduit son employeur ou son client, sa famille et ses enfants selon leur programme. Si vous aspirez au métier de chauffeur privé, soyez prêt à mener quelques tâches hors de votre domaine de compétence. C’est le cas du chargement et du déchargement des bagages ou des effets personnels de votre employeur. Assurez-vous de vous adapter à tout type de véhicule ou tout type de situation. Vous pouvez vous retrouver au volant de tous types de véhicule ou à côtoyer des personnes inconnues.

Quelques autres missions d’un chauffeur privé

Durant l’exercice de sa fonction, le conducteur peut transporter des marchandises, des documents et des animaux d’un endroit à un autre. Vous pouvez faire des achats pour votre employeur ou récupérer des colis. Le chauffeur est appelé à nettoyer régulièrement le véhicule, à veiller à son entretien et à s’assurer de son bon fonctionnement. C’est pourquoi il est recommandé de faire un plein d’essence, de contrôler des niveaux et de passer régulièrement chez votre garagiste.

Veillez au contrôle technique, à l’assurance et bien d’autres. Un chauffeur de maître peut effectuer quelques démarches administratives pour son employeur. Le professionnel travaille souvent en étroite collaboration avec des employés tels que : assistant, majordome ou gouvernante. Être présentable, accessible et irréprochable constitue des qualités indispensables pour la profession. Le conducteur doit être capable d’engager une discussion fluide avec son client et maîtriser des lieux festifs et culturels de son secteur géographique.

Quelles sont les conditions d’exercice ?

Le chauffeur de maître peut être recruté par une administration, une entreprise de location de véhicules où s’installer à son propre compte. En matière de conditions d’exercice, il faut rappeler qu’aucune formation n’est exigée pour pratiquer ce métier. Assurez-vous d’avoir un permis B depuis au moins 2 ans. Ajoutez à cela, veuillez avoir le sens de l’orientation et le sens du service. S’exprimer en diverses langues étrangères, être rapide et avoir un bon sens relationnel représentent des qualités indispensables que doit avoir un chauffeur de maître.

En tant que conducteur, vous devez emprunter le meilleur itinéraire possible. Il est nécessaire de maîtriser des villes et de développer sa connaissance en matière de culture générale. Les jours de travail et les horaires varient en fonction du programme de l’employeur. Ce qui nécessite la disponibilité à temps plein du professionnel. De plus, le conducteur doit développer sa faculté de concentration et son niveau de vigilance. Notez que le salaire brut moyen d’un chauffeur de maître est de 2070 € par mois. En dehors de la justification d’une expérience professionnelle et d’une compétence avérée dans le domaine, aucune qualification n’est requise.

Lire aussi :