Aux yeux des recruteurs, toutes les certifications n’ont pas la même valeur. Certaines sont plus importantes que d’autres. Voici quelques certifications que vous gagnez à ajouter sur votre CV.

Certifications en informatique et bureautique

Dans le domaine de l’informatique et de la bureautique, C2i et TOSA sont deux certifications à privilégier.

Elaboré par le Ministère de l’éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le C2i (Certificat information et internet) s’adresse aux étudiants, aux jeunes et aux salariés. Cette certification ne se limite pas seulement à la maitrise des outils numériques ou de bureautique. Elle garantit aussi l’obtention de compétences numériques, comme la capacité à travailler efficacement en réseau.

Concernant le TOSA, il s’agit d’un standard international d’évaluation des compétences informatiques. On estime à plus de 5 000 les entreprises, les écoles et les organismes de formation qui l’utilisent dans 30 pays. Cette certification s’adresse à tous, des étudiants aux salariés en passant par les personnes en recherche d’emploi.

Une certification de référence relative à l’orthographe

Sachez que 8 recruteurs sur 10 sont sensibles à l’orthographe des candidats. Vous ferez donc la différence si votre CV comporte une certification relative à l’orthographe. Et l’une des plus prisées par les recruteurs est la certification Voltaire. Elle augmente le degré de maitrise de la langue française.

Les certifications relatives aux langues

Le monde d’aujourd’hui est ouvert à l’international. Il est ainsi indispensable de mettre en avant ses compétences linguistiques dans son CV. Des certifications existent à cet effet. Elles attestent du niveau de maitrise des langues étrangères. C’est le cas de TOEIC qui est bien connu dans l’univers professionnel. Cette certification se décline en plusieurs tests évaluant 4 compétences linguistiques. Il y a aussi le BULATS, un test d’anglais business permettant d’évaluer le niveau d’anglais dans un contexte professionnel. Pensez également à l’IELTS, une autre certification liée aux langues qui est très utilisée dans le monde. Selon le British Council français, c’est la seule qui est acceptée par les services d’immigration des pays qui exigent un test de niveau de langue.

Certification dans le domaine de la finance

Concernant la finance, l’une des certifications les plus reconnues est la certification CFA (Chartered Financial Analyst). Celle-ci est quasiment indispensable chez les anglo-saxons pour démarrer sa carrière en finance. Cette certification possède 3 niveaux : le CFA level I, le CFA level II et le CFA III. Sachez que l’examen CFA level I est organisé 2 fois dans l’année, généralement en juin et en décembre. Par contre, pour le CFA level II et le CFA level III, les examens sont organisés une seule fois, au mois de juin.

Certification concernant la gestion de projets

Pour la gestion de projets, les certifications les plus réputées sont les certifications PMI (Project Management Institute). L’offre qui les concerne est assez vaste. Si vous avez du mal à vous y retrouver, il est mieux d’opter pour la PMP (Projet Management Professional). C’est d’ailleurs la certification la plus importante dans l’univers de la gestion. Grâce à la PMP, vous avez la possibilité de travailler dans tous les pays et dans tous les types d’industries. Toutefois, il faut avoir des prérequis pour obtenir cette certification. Entre autres, il est nécessaire d’être titulaire du BAC+ et avoir au moins 3 ans d’expériences en gestion de projet.

Certifications relatives au marketing digital

Pour ceux qui travaillent dans le domaine du marketing digital, il y a de nombreuses certifications pouvant les intéresser. C’est le cas de Google Analytics qui est essentiel pour identifier les sources de trafic et prendre la mesure de la rentabilité des actions marketing. Google Ads et Facebook Blueprint sont d’autres certifications que peuvent aussi prendre en compte les adeptes du marketing digital.